Restaurant gastronomique au Pradet

Délicieux, Rapide, Simple

Comment Faire La Caisse Dans Un Restaurant?

COMMENT TENIR LA CAISSE D’UN RESTAURANT ? – Gérer sa caisse en fin de journée consiste à regrouper l’ensemble des opérations effectuées dans la journée, encaissements et décaissements. Ces écritures sont ensuite consignées dans le livre de caisse. Ce document comptable, généralement numérisé, permet aux gérants de tenir à jour leur comptabilité et d’être en règle sur le plan fiscal. Concrètement, il s’agit de recenser chaque jour les recettes et les dépenses du restaurant. Très détaillé, le livre de caisse contient le détail des prestations et des produits vendus. Un inventaire bien pratique, à condition de comptabiliser soigneusement chaque opération.

RemisesRistournesRéductions sur ventes éventuellement Taux de TVA Types de produitsQuantitésModes de paiement

Le suivi comprend les recettes, mais également les sorties de la caisse :

Prélèvements personnelsPaiements de factures Ventilation des remises de banque

Comment bien faire sa caisse ?

Comment tenir correctement sa caisse ? – Les écritures de caisse doivent être inscrites quotidiennement, sans blanc, ni rature, ni surcharge. Tous les mouvements de caisse sont numérotés et justifiés par une pièce comptable portant exactement le même numéro (reçu, ticket, copie de facture,,) En outre, certaines obligations devront être respectées : – Il faut distinguer les encaissements en espèce des encaissements par chèque, – La caisse doit être créditée du montant de la remise en cas de remise en banque de chèques, – Il convient de dissocier les encaissements des décaissements.

  1. Concernant ce dernier point, le professionnel devra, sur son livre de caisse, utiliser deux colonnes différentes, l’une mentionnant les recettes et l’autre les dépenses.
  2. En outre, de manière pratique, le commerçant voulant s’assurer que sa caisse soit bien tenue, devra respecter certains processus (afin d’éviter les vols notamment) : – Les chèques de banque devront être déposés le plus vite possible à la banque, – Il faudra prévenir les éventuels vols, en déposant par exemple les espèces dans un coffre fort, – Les vols devront être assurés, – Les paiements en espèce devront être limités.

Une pièce justificative pourra être demandée si ceux-ci sont importants.

Comment faire la caisse en fin de journée ?

Pour clôturer sa caisse, le commerçant peut procéder de deux façons : Manuellement, en éditant lui-même son X de caisse à la mi-journée puis du ticket Z (ou Z de caisse) en fin de journée.

Comment trouver une erreur de caisse ?

Comment faire quand on a perdu son ticket de caisse ? À la sortie du magasin, vous avez tendance à vous débarrasser de votre ticket comme d’un vulgaire prospectus ? Pourtant, ce morceau de papier est bien plus précieux qu’il n’y paraît. Pour éviter toute mésaventure, nous vous expliquons comment prouver un achat sans ticket de caisse. Chaque achat de plus de 25 € doit donner lieu à l’émission d’un ticket de caisse. Ce reçu prouve la transaction entre un commerçant et son client. Attention toutefois, il ne s’agit pas d’une facture. Vous en aurez besoin pour échanger un produit ou le retourner en magasin contre un remboursement.

  1. Si un produit d’alimentation fait l’objet d’un rappel, sans ticket de caisse, vous n’aurez pas de moyen de prouver que vous l’avez acheté dans une enseigne particulière et ne pourrez obtenir votre remboursement.
  2. Le ticket de caisse est aussi nécessaire pour exercer vos droits en matière de garantie.
  3. D’ailleurs, depuis le 1er juillet 2021, il doit indiquer la date d’expiration de la garantie légale de conformité pour certains objets comme l’électroménager, les smartphones ou les appareils de bricolage.

Fixée à 2 ans, elle impose au vendeur (et non au fabricant) de remplacer un article en cas de défaillance ou de non-conformité. Mais sans votre ticket de caisse, comment obtenir réparation ? Bon à savoir : vérifier ses achats avec un ticket de caisse, une habitude payante Selon la DGCCRF, en 2015, 8 % des articles de la grande distribution présentent une différence entre le prix affiché en rayon et celui compté en caisse.

  • Si vous ne vérifiez pas votre ticket de caisse, plusieurs euros peuvent ainsi s’envoler en dépenses fantômes La première solution pour prouver un achat sans ticket de caisse est de demander un duplicata au magasin.
  • En effet, chaque ticket de papier émis par une caisse est également enregistré chez le vendeur.

Le détail des transactions est nécessaire pour tenir la comptabilité de l’entreprise et éventuellement justifier ses comptes en cas de contrôle. Seul hic : les magasins acceptent rarement de se plonger dans leurs serveurs pour retrouver un ticket de caisse.

  • Hors de question de se passer d’un remboursement ou de se contenter d’un article défectueux.
  • Pour inciter le département comptable à faire les recherches nécessaires, indiquez-lui la date et l’heure de votre passage en caisse et le montant de vos achats.
  • Dans le cas d’un paiement par carte bancaire, renseignez-vous auprès de votre banque pour obtenir un numéro de transaction, cela facilitera la procédure.

Vous disposez de 15 mois pour effectuer cette demande. Vous l’utilisez à chaque passage en caisse et il se pourrait bien que vienne vous tirer d’affaires. Les pratiques varient énormément d’une enseigne à l’autre. Si vous souhaitez prouver un achat sans ticket de caisse, connectez-vous à votre compte pour vérifier s’ils conservent une copie du précieux sésame.

  1. C’est le cas chez Carrefour, Super U et E.Leclerc, par exemple.
  2. Depuis plusieurs années, des magasins proposent l’envoi du ticket de caisse sur la boîte mail des clients.
  3. Et si cette dématérialisation était la solution pour prouver un achat sans ticket de caisse en papier ? Une fois dans votre messagerie, le reçu ne disparaîtra que lorsque vous le déciderez.

Pour éviter les erreurs de manipulation, vous pouvez par exemple créer un dossier dédié à vos tickets de caisse et les classer dès réception. Mais cette solution n’est pas la panacée. En effet, cela signifie que vous devrez dévoiler votre adresse mail à de plus en plus d’enseignes.

Pour limiter cela, vous devez également prendre de bonnes habitudes avec vos reçus physiques. Réservez un tiroir de votre meuble d’entrée à vos tickets et forcez-vous à les ranger, dès votre retour à la maison, Pour vos achats coûteux ou soumis à la garantie légale de conformité, demandez systématiquement une facture en plus de votre ticket de caisse.

Classez ensuite le tout dans un dossier. Comme le précise l’article 49 de la loi n°2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, « l’impression et la distribution systématique de tickets de caisse, tickets de carte bancaire et bons d’achat et tickets visant à la promotion ou à la réduction des prix d’articles de vente dans les surfaces de vente » sera Cela signifie que le client devra demander l’impression d’un ticket en papier pour l’obtenir.

  • Il y aura tout de même quelques exceptions qui feront l’objet d’une impression systématique : ceux mentionnant la garantie légale de conformité du produit et les reçus d’opérations de paiement par carte bancaire annulées ou n’ayant pas fonctionné.
  • Prouver ses achats sans ticket de caisse n’est pas une mince affaire.

S’il existe des solutions, nous vous conseillons de conserver précieusement vos reçus papier pendant une quinzaine de jours pour vos courses du quotidien et deux ans pour les articles soumis à la garantie légale de conformité. Avec la digitalisation des tickets de caisse, vous n’aurez bientôt plus à vous en inquiéter.

Comment améliorer le temps d’attente en caisse ?

7. Articles scannés directement en rayon par le client – Pour réduire son attente en caisse, votre client a la possibilité, lorsqu’il fait ses courses, de scanner directement ses articles, avant de les poser dans son panier ou son chariot. À son arrivée à la caisse, l’hôte ou l’hôtesse de caisse récupère sa liste d’articles scannés.

Choisir pour un système de caisse performant, Instaurer le principe de la file unique dans votre point de vente, Investir dans une borne de commande, En période d’affluence, proposer à vos clients, le click and collect, Opter pour l’encaissement sur tablettes mobiles, Rendre vos clients autonomes en installant des caisses en libre-service, Scan immédiat des articles en rayon par votre client.

See also:  Carte Restaurant Comment Ca Marche?

Si vous souhaitez aller plus loin, téléchargez notre guide, « Guide d’achat d’une caisse enregistreuse à La Réunion : 6 questions à se poser » Comment Faire La Caisse Dans Un Restaurant

C’est quoi le brouillard de caisse ?

Le brouillard de caisse consiste à faire le « brouillon » des mouvements (dépenses et recettes) enregistrés dans la journée. Le brouillard de caisse totalise les opérations comptables de la journée, par ordre d’arrivée.

Qui paie les erreurs de caisse ?

Erreur de caisse – Si vous faites une erreur de caisse, votre employeur pourrait vous demander un remboursement. Il devra toutefois démontrer que l’erreur provient bien de vous.

Est-ce grave de faire une erreur de caisse ?

Qui doit payer les erreurs de caisse ? – Lors du décompte journalier, si vous constatez qu’il y a une erreur de caisse, la question se pose de savoir qui en est responsable. Les restaurateurs ne sont cependant pas autorisés à simplement déduire le montant manquant du salaire de leurs employés en cas de différence de caisse.

  1. De même, la différence de caisse ne doit pas être compensée par les pourboires,
  2. Les erreurs de caisse peuvent se produire pour diverses raisons et ce n’est pas la responsabilité directe des employés.
  3. Faire payer les employés est donc illégal et peut entraîner des conséquences juridiques pour l’employeur.

Cependant, si vous avez une preuve solide et officielle que l’erreur de caisse est volontaire, alors il s’agit d’une faute professionnelle ou une négligence grave. Dans ce cas particulier, vous pouvez envisager des mesures disciplinaires telles que le licenciement de l’employé.

Pourquoi je fais des erreurs de caisse ?

Tout commerçant a été confronté à des erreurs de caisse. Cela signifie que le montant réel de sa caisse est inférieur ou supérieur au solde théorique. Il est important de déterminer l’origine de ces erreurs de caisse. Le plus souvent, elles sont liées à une erreur lors de l’encaissement d’un paiement en espèces.

C’est quoi un Z de caisse ?

Tout savoir sur le Z de caisse Le Z de caisse, aussi appelé ticket Z de caisse est un document totalisant les ventes de la journée. Il fait donc apparaître le chiffre d’affaires, qui entre en comptabilité dans les produits de l’entreprise mais aussi la TVA.

  • Il ne doit pas être confondu avec le X de caisse, qui lui est un ticket qui peut être déclenché à n’importe quel moment de la journée.
  • Le ticket Z est un ticket définitif,
  • Son édition se fait à la fin de la journée et permet de clôturer la caisse.
  • Une remise à 0 a alors lieu et il n’est plus possible d’ajouter de recettes aux montants déjà sortis.

Il ne doit donc être édité qu’à partir du moment où le caissier, ou l’agent en charge de la caisse, a effectué ses contrôles et a notamment vérifié que le solde réel dans le tiroir-caisse correspond bien au solde théorique indiqué dans le, Le ticket X est un ticket temporaire, qui peut être édité à n’importe quel moment de la journée.

Quels sont les risques liés à la caisse ?

Elaboration d’un mauel de procédure des cycles trésorerie et achat d’ECG Pour l’atteinte de ses objectifs, il est important pour l’entreprise de mieux appréhender les risques opérationnels d’achat et de trésorerie.1.3.3.1. Risques opérationnels de trésorerie Les risques opérationnels liés au cycle trésorerie sont relatifs à la faiblesse des procédures de ce cycle.

Selon BARRY (2004 : 275) et COOPERS & al (2000 : 263), les risques opérationnels du cycle trésorerie sont les suivants : les risques liés à la budgétisation, les risques liés aux encaissements et décaissements, les risques liés au contrôle des avoirs en caisse et en banque, les risques liés à la comptabilisation des opérations de caisse et de banques et à l’analyse et justification des comptes de virements de fonds.1.3.3.1.1.

Risques liés à la budgétisation Les risques liés à la budgétisation de la trésorerie sont en général la méconnaissance des objectifs spécifiques, la non élaboration du budget de trésorerie, la mauvaise maîtrise de la trésorerie, l’appréhension tardive des « impasses » de trésorerie, l’inexactitude des informations relatives aux entrées et sorties de trésorerie (BARRY, 2004 : 275) ; (COOPERS, 2000 : 263).1.3.3.1.2.

Risques liés aux encaissements et aux décaissements Les risques liés aux procédures d’encaissement et de décaissement sont le risque de détournement d’encaissement ou de détournement par création de dépenses fictives : difficulté d’assurer un contrôle correct des caisses ; difficulté d’exercer un contrôle séquentiel des pièces de caisse ; risque de détournement des encaisses significatives détenues par le caissier ; existence de bons de caisse non régularisés, correspondant à des prêts déguisés ; risque de détournement des encaissements clients et de falsification des comptes clients concernés (SAMBE & al 2003 : 431 ; SHICK, 2001: 154 ; AFTE 2003 : 57).1.3.3.1.3.

Risques liés au contrôle des avoirs en caisse et en banque Selon COOPERS & al (1999 : 218) les risques liés au contrôle des avoirs en caisse et en banque sont : le risque de détournement de caisse non détecté, risque de collusion entre les responsables des caisses et les contrôleurs ; risque de détournement d’avoir en banque et de falsification des états de rapprochement bancaire ; risques de maintien dans les états de rapprochement bancaire de montants significatifs en suspens, au détriment de la trésorerie de l’entreprise.1.3.3.1.4.

  • Risques liés à la comptabilisation des opérations de caisse et de banques analyse et justification des comptes de virements de fonds.
  • Les risques liés à ces procédures sont les suivants : inexactitude, à un moment donné, des soldes comptables des comptes de caisse et de banques, empêchant de ce fait, l’exercice d’un contrôle correct ; risque de détournement de montants retirés de la caisse ou de la banque pour alimenter théoriquement d’autres comptes de trésorerie ; risque de falsification des justifications des comptes de virements de fonds par les auteurs du détournement (SHICK 2001 : 156).1.3.3.2.

Risques opérationnels des achats

  • Les risques opérationnels du cycle achat regroupent l’ensemble des risques liés à desdéfaillances des procédures de ce cycle. Selon BARRY (2009 : 56-60) ces risques sont les
  • suivants : les risques liés à l’expression interne des besoins, les risques liés à la sélection
  • des fournisseurs, les risques liés à la commande relance des fournisseurs, les risques liés à la réception et au contrôle de qualité et de quantité, les risques liés à la réception, au contrôle, à l’approbation et à la comptabilisation des factures, les risques liés à l’analyse et suivi des comptes individuels des fournisseurs, les risques liés au règlement des fournisseurs, l’annulation des factures réglées, à la comptabilisation des règlements et les risques liés à l’évaluation et à la comptabilisation des charges encourues.

1.3.3.2.1. Risques liés à l’expression interne des besoins – Demandes d’achats Les risques opérationnels liés à cette procédure sont essentiellement les demandes d’achats établies de manière anarchiques, compte non tenu des prévisions d’achats et au détriment finalement de la situation de trésorerie de l’entreprise, achat pas assez défini et risquant de ne pas correspondre aux besoins et la compréhension insuffisante de l’origine des urgences.

(LEMANT, 1995 : 47) 1.3.3.2.2. Risques liés à la sélection des fournisseurs Selon COOPERS & al (1999 : 220-226), les risques liés à cette procédure sont les suivants : Evaluation inadéquate de la capacité des fournisseurs à respecter les normes technique, à livrer les quantités requises, à proposer des prix compétitifs, à respecter les délais de livraison et à fournir un service client satisfaisant.1.3.3.2.3.

Risques liés à la passation de la commande – relance des fournisseurs Les risques pouvant découler de la faiblesse de cette procédure sont les suivants : commandes émises de manière intempestives, au détriment de la situation de la trésorerie à court terme et de besoins prioritaires essentiels au correct fonctionnement de l’entreprise, commandes non-conformes aux besoins de l’entreprise, excédentaires par rapport aux besoins du moment ; non respect de leur engagement par les fournisseurs perturbant le fonctionnement de l’entreprise ; commandes onéreuses par rapport aux conditions générales appliquées par la concurrence (BARRY, 2009 : 56).1.3.3.2.4.

See also:  Restaurant Qui Perd Une Etoile?

Risques liés à la réception, contrôle de quantités et qualités Nous avons les risques de collusion entre « l’acheteur réceptionnaire » et le fournisseur, en cas de commandes utilisées directement sans transiter par les stocks ; non passation par les services comptables des écritures de provision pour les réceptions non appuyées par les factures, impossibilité pour les services de réclamer les factures en cas de retard dans leur transmission (BARRY 2009 : 65).1.3.3.2.5.

Réception, contrôle, approbation et comptabilisation des factures des fournisseurs Les risques liés à ces procédures sont les suivants : Impossibilités pour le services comptables de réclamer les factures reçues par les services chargés de leur contrôle, en cas de retard dans leur transmission ; risque de pertes de factures non détectées ; risques d’approbation des factures correspondant à aucune livraison ou établies sur une base erronées ; risques d’envoi anarchique des factures aux services comptables et d’enregistrement, par ces derniers, des factures à des périodes non idoines, risques de double comptabilisation (SAMBE & al 2001: 298),1.3.3.2.6.

Risques liés à l’analyse régulière et suivi des comptes individuels de fournisseurs Les risques d’une perte de maîtrise, par les services comptables, des comptes fournisseurs et donc méconnaissance des niveaux réels des dettes envers ces derniers ; risques de non comptabilisation de facture se rapportant à l’exercice ; risques d’alourdissement des travaux de fin d’exercice (et donc de retard dans la parution des comptes) né de la non exécution des travaux de justification des comptes en cours d’année (SHICK 2001 : 215).1.3.3.2.7.

Risques liés au règlement des fournisseurs, annulation des

  1. factures réglées et comptabilisation des règlements
  2. Les risques liés à cette procédures sont : les risques de paiement intempestifs, à contretemps, perturbant a trésorerie ; risques d’enregistrement tardif ou de non enregistrement du règlement dans le compte du fournisseur ; risque de paiement de factures non appuyées par des livraisons ; risques de détournement de règlement par
  3. altération des montants ou du nom du bénéficiaire ; risque de double règlement de factures (erreur) ou de réutilisation de factures déjà réglée (malversation) (BARRY, 2009 : 69)

1.3.3.2.8. Risques liés à l’évaluation et comptabilisation des charges encourues des provisions, des passifs latents Les risques de cette procédure sont les suivants : risques d’omission et comptabilisation de charges et d’altération de la situation financière et des résultats de l’entreprise (majoration des résultats bénéficiaires ou minimisation des pertes) (BARRY, 2004 : 270).

Comment sa marche une caisse ?

– Fastmag propose des caisses enregistreuses (TPV) ainsi que des périphériques compatibles avec le logiciel Fastmag Boutique. Encore plus poussées, certaines caisses enregistreuses alpha numériques peuvent être interfacées avec un logiciel de caisse. Le logiciel de caisse va alors offrir les fonctionnalités suivantes :

Connaître le disponible puisque chaque produit vendu sera décrémenté du stock et chaque produit reçu (lors d’une réception d’une commande passée au fournisseur ou lors d’un retour client) viendra augmenter le stock ; Obtenir des statistiques de vente : chiffre d’affaires, marge, par produit, catégorie de produits Déverser les montants relatifs au chiffre d’affaires et à la TVA collectée en ; Fidéliser les clients avec l’édition d’une carte de fidélité, la mise en place d’une remise à partir d’un certain chiffre d’affaires atteint, les offres personnalisées

De plus, le mode de stockage des données va être différent : le logiciel de caisse va permettre de stocker les données sur des serveurs sécurisés et non plus localement. Les données pourront être accessibles à tout moment et de n’importe où. En cas de vol de la caisse, ou de dégâts sur celle-ci, les informations seront intactes et continueront de n’être accessibles qu’en interne.

Le fonctionnement de base d’une caisse enregistreuse consiste à saisir des produits, calculer le montant à payer et encaisser le règlement ; De nombreuses autres fonctions peuvent être ajoutées via la connexion de matériels périphériques et/ou d’un logiciel de caisse.

Parcourez les autres articles sur les caisses enregistreuses : Fonctionnement d’une caisse enregistreuse

Est-il obligatoire d’avoir un ticket de caisse ?

Si le client en fait expressément la demande, vous ne pouvez pas refuser l’impression de son ticket, et ce, même si un ticket dématérialisé lui a été transmis. Vous n’avez pas, en tant que professionnel, l’obligation de demander formellement au client s’il souhaite ou non son ticket.

Pourquoi le solde de la caisse est toujours débiteur ?

Qu’est-ce qu’un solde de caisse ? – On parle de solde de caisse pour faire référence au montant contenu dans une caisse enregistreuse en fin de période. Il doit toujours être débiteur ou nul, Un solde de caisse débiteur signifie que les rentrées d’argent sont supérieures aux sorties d’argent.

Comment faire un remboursement en caisse ?

Comment se faire rembourser sans ticket de caisse ? – Cependant, il sera toujours possible de réclamer l’impression d’un ticket. Il faudra le demander directement au commerçant lors de votre achat. Sinon, vous le recevrez soit par SMS, par e-mail, par message dans votre application bancaire, ou encore par QR code.

Ce dernier vous permettra de récupérer votre ticket dématérialisé depuis une page web. En l’absence de ticket de caisse, il sera par contre plus compliqué d’effectuer un remboursement ou un échange, mais pas impossible. Vous pouvez obtenir une preuve d’achat via une carte fidélité, ou encore grâce à vos relevés de compte.

Vous pouvez aussi vous adresser au service client de l’enseigne dans laquelle vous avez effectué votre achat, indique, Si la situation l’exige, il est également possible de saisir le service de médiation du commerce et de la distribution, sous certaines conditions.

Qui doit tenir un livre de caisse ?

Qui doit tenir un livre de caisse ? – Les professionnels sont-il légalement obligés de tenir un livre de caisse ? Toutes les entreprises qui exercent dans le commerce et la vente au détail doivent tenir un livre de caisse jour après jour. Pour les autres, il est fortement recommandé de tenir ce document.

  1. Cela, en particulier pour les petites et les moyennes entreprises qui sont souvent rémunérées en espèces.
  2. En tenant un livre de caisse, l’entreprise maîtrise ses dépenses et se rend facilement compte de ses recettes.
  3. Cela lui permet aussi de savoir où elle en est financièrement et d’agir en conséquence afin de résoudre au mieux la situation.

Le livre de caisse apporte donc une vision claire et détaillée sur la santé financière de l’entreprise, Comment Faire La Caisse Dans Un Restaurant

Comment faire la gestion de la petite caisse ?

Approuvé Comité exécutif du Bureau des gouverneurs 67.23 PETITE CAISSE RÈGLEMENT 1. Chaque faculté ou service a l’autorisation de garder une petite caisse en vue de faciliter le remboursement de certaines dépenses.2. Les facultés ou services qui perçoivent des revenus peuvent aussi demander un fonds de caisse (différent d’une petite caisse) afin d’avoir en main les coupures nécessaires pour rendre la monnaie.3.

Pour obtenir une petite caisse ou un fonds de caisse, la direction administrative ou l’agent d’administration d’un service ou d’une faculté doit présenter au Service des finances une demande écrite, autorisée par le directeur ou le doyen responsable pour obtenir une petite caisse ou un fonds de caisse.4.

Le présent règlement s’applique seulement à la gestion des petites caisses. La gestion des fonds de caisse est couverte pas le Règlement 27, Contrôle de la facturation, des remises et des dépôts.5. Le nombre et la gravité des vols sont souvent proportion des sommes contenues dans les petites caisses.

a) la somme nécessaire pour régler les petites factures au cours d’une période d’un mois, ou b) 1 500 $ ou c) jusqu’à 5 000 $, sur approbation du Service des finances.

7. La petite caisse doit servir uniquement à payer les dépenses jusqu’à 300 $ (plus taxes), compte tenu des restrictions énoncées à l’article 9. Dans les cas exceptionnels où il faut dépasser cette somme, comme pour le règlement des factures payables à la livraison, il faut inscrire tous les détails de la transaction sur la pièce justificative.8.

La petite caisse doit être gardée en lieu sûr dans un coffret fermé à clé et confiée à un seul gardien, qu’on tiendra personnellement responsable de ces fonds. Le gardien ne peut être une personne autorisée à approuver les dépenses imputées au budget. RESTRICTIONS (voir aussi le point 7. ci-dessus) 9. Il est défendu d’utiliser la petite caisse pour : a) verser une rémunération quelconque (traitement, salaires, honoraires, etc.) b) encaisser des chèques; c) consentir des pr êts; d) rembourser les dépenses de voyage spécifiées au Règlement 21 ; e) payer des frais d’inscription associés à un voyage spécifié dans le Règlement 21 ; f) rembourser des dépenses personnelles (contraventions, certificat médical, etc.) g) acheter des boissons alcoolisées; h) rembourser des dîners ou des fêtes de Noël, des réceptions, des fleurs, des cadeaux, etc.; i) acheter café ou boissons gazeuses, sauf dans le cas d’une réunion officielle à laquelle participent des visiteurs.10.

Dans la mesure du possible, il faut acheter les provisions diverses des fournisseurs avec qui Approvisionnements et services a négocié un contrat. RÉAPPROVISIONNEMENT 11. Il faut réapprovisionner la petite caisse au moins une fois par mois, surtout avant la fin des mois de mars et d’avril de chaque année.12.

  1. Pour obtenir un remboursement, il faut suivre la « Procédure administrative de gestion de la petite caisse » sur le site web du Service des finances.13.
  2. Il est absolument défendu de réapprovisionner la petite caisse au moyen de revenus provenant d’autres sources; il faut plutôt remettre ces fonds au Service des finances conformément au Règlement 27,
See also:  Pourquoi Ma Carte Ticket Restaurant Ne Fonctionne Pas?

DÉBOURSÉS 14. Une pièce justificative doit accompagner tout déboursé. Veuillez vous référer à la «Procédure administrative de gestion de la petite caisse» pour plus d’information.15. Les dépenses qui sont remboursées au moyen de la petite caisse doivent être soumises pour remboursement à l’intérieur de 30 jours.

  • De vieilles pièces justificatives pourraient être refusées.16.
  • La personne responsable d’autoriser les dépenses au budget visé (ou sa ou son mandataire) doit approuver, par écrit, toute pièce justificative.17.
  • Le ou la bénéficiaire d’une subvention ou d’un contrat de recherche (ou sa ou son mandataire) doit approuver les paiements à imputer à sa subvention ou à son contrat de recherche.18.

Il est permis de faire une avance de fonds à un membre du personnel pour une dépense autorisée. Une pièce justificative approuvée comme il se doit, et faisant mention du but de l’avance, doit appuyer cette avance. VÉRIFICATION 19. La petite caisse pourra faire l’objet de vérifications à l’improviste.

  1. Elle devra toujours contenir le solde exact en argent ou en pièces justificatives, ou les deux.
  2. Il est donc important d’équilibrer la petite caisse en tout temps.
  3. AVERTISSEMENT 20.
  4. Toute personne qui ne respecte pas les directives établies s’expose à des sanctions disciplinaires, y compris la possibilité de renvoi.

INTERPRÉTATION 21. La direction du Service des finances est chargée de l’interprétation de ce règlement. Son application relève conjointement de la direction des facultés et services et de la direction du Service des finances.22. Veuillez consulter la «Procédure administrative de gestion de la petite caisse» pour des renseignements additionnels.

Comment faire la gestion d’une petite caisse ?

Qui est responsable? Pour démarrer une petite caisse, vous devez nommer un ou deux responsables, provenant par exemple du comité des finances, et émettre un chèque à l’ordre de « renflouement de la petite caisse » d’un montant que vous voulez y garder.

Comment faire la gestion de la petite caisse ?

Approuvé Comité exécutif du Bureau des gouverneurs 67.23 PETITE CAISSE RÈGLEMENT 1. Chaque faculté ou service a l’autorisation de garder une petite caisse en vue de faciliter le remboursement de certaines dépenses.2. Les facultés ou services qui perçoivent des revenus peuvent aussi demander un fonds de caisse (différent d’une petite caisse) afin d’avoir en main les coupures nécessaires pour rendre la monnaie.3.

Pour obtenir une petite caisse ou un fonds de caisse, la direction administrative ou l’agent d’administration d’un service ou d’une faculté doit présenter au Service des finances une demande écrite, autorisée par le directeur ou le doyen responsable pour obtenir une petite caisse ou un fonds de caisse.4.

Le présent règlement s’applique seulement à la gestion des petites caisses. La gestion des fonds de caisse est couverte pas le Règlement 27, Contrôle de la facturation, des remises et des dépôts.5. Le nombre et la gravité des vols sont souvent proportion des sommes contenues dans les petites caisses.

a) la somme nécessaire pour régler les petites factures au cours d’une période d’un mois, ou b) 1 500 $ ou c) jusqu’à 5 000 $, sur approbation du Service des finances.

7. La petite caisse doit servir uniquement à payer les dépenses jusqu’à 300 $ (plus taxes), compte tenu des restrictions énoncées à l’article 9. Dans les cas exceptionnels où il faut dépasser cette somme, comme pour le règlement des factures payables à la livraison, il faut inscrire tous les détails de la transaction sur la pièce justificative.8.

  • La petite caisse doit être gardée en lieu sûr dans un coffret fermé à clé et confiée à un seul gardien, qu’on tiendra personnellement responsable de ces fonds.
  • Le gardien ne peut être une personne autorisée à approuver les dépenses imputées au budget.
  • RESTRICTIONS (voir aussi le point 7.
  • Ci-dessus) 9.
  • Il est défendu d’utiliser la petite caisse pour : a) verser une rémunération quelconque (traitement, salaires, honoraires, etc.) b) encaisser des chèques; c) consentir des pr êts; d) rembourser les dépenses de voyage spécifiées au Règlement 21 ; e) payer des frais d’inscription associés à un voyage spécifié dans le Règlement 21 ; f) rembourser des dépenses personnelles (contraventions, certificat médical, etc.) g) acheter des boissons alcoolisées; h) rembourser des dîners ou des fêtes de Noël, des réceptions, des fleurs, des cadeaux, etc.; i) acheter café ou boissons gazeuses, sauf dans le cas d’une réunion officielle à laquelle participent des visiteurs.10.

Dans la mesure du possible, il faut acheter les provisions diverses des fournisseurs avec qui Approvisionnements et services a négocié un contrat. RÉAPPROVISIONNEMENT 11. Il faut réapprovisionner la petite caisse au moins une fois par mois, surtout avant la fin des mois de mars et d’avril de chaque année.12.

  1. Pour obtenir un remboursement, il faut suivre la « Procédure administrative de gestion de la petite caisse » sur le site web du Service des finances.13.
  2. Il est absolument défendu de réapprovisionner la petite caisse au moyen de revenus provenant d’autres sources; il faut plutôt remettre ces fonds au Service des finances conformément au Règlement 27,

DÉBOURSÉS 14. Une pièce justificative doit accompagner tout déboursé. Veuillez vous référer à la «Procédure administrative de gestion de la petite caisse» pour plus d’information.15. Les dépenses qui sont remboursées au moyen de la petite caisse doivent être soumises pour remboursement à l’intérieur de 30 jours.

De vieilles pièces justificatives pourraient être refusées.16. La personne responsable d’autoriser les dépenses au budget visé (ou sa ou son mandataire) doit approuver, par écrit, toute pièce justificative.17. Le ou la bénéficiaire d’une subvention ou d’un contrat de recherche (ou sa ou son mandataire) doit approuver les paiements à imputer à sa subvention ou à son contrat de recherche.18.

Il est permis de faire une avance de fonds à un membre du personnel pour une dépense autorisée. Une pièce justificative approuvée comme il se doit, et faisant mention du but de l’avance, doit appuyer cette avance. VÉRIFICATION 19. La petite caisse pourra faire l’objet de vérifications à l’improviste.

  • Elle devra toujours contenir le solde exact en argent ou en pièces justificatives, ou les deux.
  • Il est donc important d’équilibrer la petite caisse en tout temps.
  • AVERTISSEMENT 20.
  • Toute personne qui ne respecte pas les directives établies s’expose à des sanctions disciplinaires, y compris la possibilité de renvoi.

INTERPRÉTATION 21. La direction du Service des finances est chargée de l’interprétation de ce règlement. Son application relève conjointement de la direction des facultés et services et de la direction du Service des finances.22. Veuillez consulter la «Procédure administrative de gestion de la petite caisse» pour des renseignements additionnels.